Devenir indépendant, ce qu’il faut savoir avant de se lancer

par Avr 5, 2021Entrepreneuriat0 commentaires

Qui n’a jamais rêvé de devenir indépendant ? Si les mots « liberté » et « autonomie » ont du sens pour vous, il se peut que vous soyez un jour titillé par l’idée de monter votre propre entreprise. Au-delà du rêve qu’il représente, l’entrepreneuriat peut faire peur. Quels sont les avantages et les inconvénients à prendre en considération quand on décide de quitter le salariat pour être à son compte ? Quelles sont les étapes à franchir pour une reconversion réussie dans le monde du libéral ? Voyons cela ensemble…

Devenir indépendant, c’est quoi ?

À l’instar de l’enfant qui quitte le nid douillet de ses parents, la personne qui décide de devenir indépendante va s’éloigner de ses patrons et du cadre sécurisant de l’entreprise. Son but est d’être aux commandes de son activité professionnelle et de se rapprocher des valeurs profondes qui l’animent. Elle peut également choisir de développer son activité en parallèle de son travail dans le salariat pour minimiser les risques.

Préférer la liberté à la sécurité

Sans dévoiler de suite tous les avantages à exercer une activité à son compte — que je détaillerai un peu plus loin — l’indépendant a soif de liberté avant tout. On retrouve généralement chez lui une volonté très forte de sortir d’un système hiérarchique avec ses codes dans lesquels il ne se retrouve plus. Il peut se sentir emprisonné ou trop contraint à travailler dans une entreprise où il n’est qu’un maillon parmi d’autres.

Créer son propre emploi

L’entrepreneur a généralement beaucoup d’idées. Il aime créer de toutes pièces sa nouvelle activité en fonction de ses aspirations, de ses propres expériences, des tendances qui l’inspirent, de ce en quoi il croit fortement. D’ailleurs nombreux sont ceux qui créent de nouveaux marchés grâce à leur imagination et leur foi en leur projet.

Exercer sa responsabilité

Quand le monde de l’entreprise ne permet pas à l’employé de décider ou d’agir comme il l’entend, l’indépendance professionnelle est une très bonne alternative pour retrouver le sens des responsabilités.

Pratiquer une activité qui ne s’exerce que sous ce statut

Oui, devenir indépendant c’est avant tout un statut juridique, différent de celui de salarié. Certaines activités professionnelles ne s’exercent d’ailleurs qu’en s’affiliant au régime indépendant. C’est le cas par exemple des médecines ou thérapies alternatives (acupuncture, réflexologie, kinésiologie, etc.).

Les avantages et inconvénients à devenir indépendant

Tenir les rênes de son activité professionnelle comporte évidemment de nombreux avantages que ne connaît pas le salarié. Cela engendre également des inconvénients dont il faut mesurer l’ampleur avant de démarrer.

avantages-inconvenients-devenir-independant

Les avantages à être indépendant

Voici quelques exemples d’avantages qui poussent le futur patron d’entreprise à se lancer en tant qu’indépendant et ne plus vouloir retourner dans le salariat :

  • Pouvoir organiser son emploi du temps comme il le veut (choisir ses horaires de travail, planifier ses rendez-vous à l’extérieur, décider des jours où il veut travailler, de ses jours de repos et de congés, etc.).
  • Jouir d’une plus grande flexibilité que dans le salariat. Si son travail n’est pas fini, il peut décider de le finir plus tard. Décaler ou annuler un rdv n’est plus un problème pour lui.
  • Être autonome : ne plus dépendre d’un supérieur hiérarchique. Plus besoin de lui rendre des comptes sur son travail.
  • Avoir la liberté et la responsabilité de ses décisions et actions pour l’entreprise.
  • Ne plus avoir à supporter des collègues imposés.
  • Pouvoir travailler où il veut (chez lui ou dans le local de son choix).
  • Se fixer sa propre rémunération (en mettant en place des actions influençant le chiffre d’affaires).
  • Créer l’équilibre idéal entre sa vie personnelle et professionnelle.
  • Exercer sa passion et en vivre.
  • Choisir ses clients.

Abordons maintenant les éléments qui peuvent dissuader la personne à se lancer.

Les inconvénients à s’installer à son compte

Avant de se décider, il est important de prendre en compte les inconvénients de ce statut d’indépendant :

  • Le salaire n’est pas garanti et peut fluctuer d’un mois à l’autre. Cela peut engendrer un sentiment d’insécurité chez l’entrepreneur.
  • Lorsqu’il décide de ne pas travailler pour partir en vacances ou se reposer, l’indépendant ne perçoit pas de salaire contrairement au salarié qui a le droit aux congés payés.
  • En cas d’arrêt maladie, l’entrepreneur indépendant ne sera pas couvert pour la perte de ses revenus. Des assurances existent, certes, mais elles sont coûteuses.
  • Ne plus être assuré contre le chômage puisqu’il ne cotise plus.
  • Devoir être multicasquettes. L’indépendant doit pouvoir gérer son activité de A à Z, du moins au début s’il n’a pas les moyens de déléguer certaines tâches : la prospection et la gestion des clients, la communication sur son activité, la facturation, la comptabilité, les démarches administratives et fiscales, etc. Une bonne organisation est donc essentielle pour éviter les semaines à rallonge.
  • Ne pouvoir compter que sur lui pour faire vivre l’entreprise. Il doit savoir pallier les éventuels manques de motivation, aux problèmes de procrastination ou organisationnels. L’indépendant pourra être amené à devoir travailler sur ses peurs comme la peur de l’échec ou le syndrome de l’imposteur (peur de ne pas être légitime).
  • Le coût d’une installation à son compte peut s’avérer élevé en fonction de l’activité choisie. Cela nécessite d’avoir les moyens d’investir dans du matériel, des locaux, pour répondre à un besoin en formation, pour la constitution d’une trésorerie, etc.

Si l’envie de choisir ses horaires et ses clients est plus forte que la peur de se sentir illégitime, il est temps maintenant pour le futur créateur d’entreprise de passer aux étapes suivantes du lancement de son activité.

Les étapes d’une installation réussie

Afin d’exercer, certaines démarches doivent être planifiées et effectuées pour pouvoir prétendre à une reconnaissance administrative, juridique et sociale. Des actions doivent également être mises en place pour pouvoir être crédibles auprès des futurs clients.

etapes-du-succes-devenir-independant

Les démarches administratives à effectuer pour devenir indépendant

  • Choisir la forme juridique de son activité (sa raison sociale) : entreprise individuelle, SA, Sarl, etc.
  • Élaborer son business plan pour avoir une vision précise du chiffre d’affaires à effectuer tous les mois en vue de payer ses charges, rembourser ses possibles emprunts auprès des banques et se dégager un salaire pour vivre décemment.
  • S’enregistrer auprès de la caisse de compensation de l’AVS (assurance vieillesse et survivants) : celle-ci détermine si votre activité peut bénéficier du statut d’indépendant. Le formulaire d’affiliation est disponible sur le site internet de la caisse. Il faut avoir commencé son activité quelques mois auparavant pour en faire la demande. En effet, des documents sont nécessaires à la constitution du dossier tels que factures et contrats. Une fois immatriculé, l’affilié cotise au 1erpilier : AVS, AI (assurance invalidité) et APG (allocations pour perte de gain en cas de service ou maternité). Ces cotisations sont à payer tous les trimestres et varient en fonction du chiffre d’affaires.
  • Choisir sa protection sociale : il est conseillé de cotiser au 2epilier pour s’assurer d’un bon revenu une fois à la retraite.
  • Souscrire à certaines assurances est recommandé — comme l’assurance contre les accidents (LAA) et une assurance couvrant les indemnités journalières en cas de maladie ou d’incapacité à travailler.

NB : Attention, ces conseils ne s’appliquent que pour la Suisse !! Pour un autre pays francophone (France, Belgique, Luxembourg ou Canada), il est nécessaire de se renseigner auprès d’un centre agréé.

 

Quelques liens :

France : https://www.urssaf.fr/portail/home/independant.html

Belgique : https://www.belgium.be/fr/economie/entreprise/creation/independants

Luxembourg : https://luxembourg.public.lu/fr/travailler-et-etudier/l-emploi-au-luxembourg/devenir-independant.html

Canada : https://www.revenuquebec.ca/fr/citoyens/travailleurs-autonomes/

 

Le voilà immatriculé à présent ! Voyons ensemble les dernières étapes à franchir avant la concrétisation de son projet.

Les actions concrètes pour démarrer son activité d’indépendant

En fonction de l’activité choisie, le futur indépendant va devoir :

  • Choisir l’endroit où il va exercer (chez lui, dans un local indépendant extérieur, dans un centre ou une salle de sport, etc.).
  • Créer son blog ou son site internet : les raisons d’avoir un site internet quand on est indépendant sont multiples. Aujourd’hui, il est indispensable d’être présent sur la toile pour être visible, connu de ses futurs clients et pouvoir communiquer avec eux. C’est aussi un excellent moyen de gagner en crédibilité. Afin que son blog ou son site soit parmi les premières propositions de Google, l’indépendant a tout intérêt à travailler sur son référencement [qu’il soit payant ou naturel] et assurer du contenu régulier.
  • Créer sa page Google My Business [page entreprise] : Google met en avant les entreprises locales qui ont un profil rempli. À l’aide de la géolocalisation, l’internaute n’a plus besoin de chercher les thérapeutes à proximité. Google se charge de les répertorier à sa place.
  • Investir dans du matériel [table de massage, mobilier, matériel de sport, etc.].

 

Si l’ampleur de la tâche peut faire peur à l’entrepreneur en herbe, il est préférable pour lui d’y aller pas à pas et de déléguer certaines actions qui sortent de son champ de compétences. En faisant appel à un prestataire extérieur pour la création de son site internet, par exemple, il s’assure de gagner du temps et de miser sur la qualité professionnelle. Nombreux sont les indépendants, aujourd’hui, qui ne regrettent pas d’avoir fait ce choix et sont heureux d’évoluer au sein de leur activité. Et vous, êtes-vous prêt à décoller ?

Simon Labre

 

Édité par Nicole

Chez les Wilds, c'est la plume bien affutée, mais aussi l'éditrice de nos contributeurs.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-book gratuit!

E-book gratuit!

Les 9 piliers d'un site qui attire du trafic 

Entrez votre e-mail pour télécharger votre e-book gratuit, et gagnez du temps en allant à l'essentiel !

Super ! Votre e-book est en route vers votre boîte mail !