De la création au référencement d’un site internet en 7 étapes

par Mai 10, 2021SEO, Webdesign0 commentaires

Votre activité est en berne ou vous souhaitez lui donner un coup de boost ? Un site internet permet de toucher plus de prospects et de clients. Oui, mais comment se lancer avec un petit budget ? Vous pouvez créer votre site web vous-même, d’autres l’ont fait n’est-ce pas ? Pourquoi pas ? Le jeu en vaut certainement la chandelle, mais vous ne savez pas par quoi commencer. Hébergeur, nom de domaine, référencement, autant de mots que vous ne maîtrisez pas. Dans cet article, nous vous proposons de déterminer les 7 grandes étapes pour la création et le référencement de votre site internet.

Création et référencement de son site internet en 4 + 3 étapes

Vous aviez la possibilité de faire appel à un développeur web freelance ou à une agence pour créer votre site, mais vous préférez le faire seul.

Voici un petit coup de pouce pour vous lancer. Suivez ces 4 étapes de création de votre site, puis appliquez les 3 étapes nécessaires pour optimiser votre référencement sur les moteurs de recherche.

1 – Choisissez votre nom de domaine et son extension

nom de domaine

Cette étape est l’une des plus importantes, car autant une page web peut être remplacée, autant il est difficile de changer de nom de domaine.

« Le plus important dans l’immobilier, c’est l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement ! » dit la sagesse populaire, qui pourrait être appliquée au Web.

Si le nom de votre boutique de vente de vestes en cuir est « Mon beau cuir », vous n’allez pas choisir « martin-cuir.fr » comme nom de domaine, mais « mon-beau-cuir.com » par exemple.

En effet, l’optimisation du référencement de votre site commence dès le nom de domaine ! C’est naturel, puisque vos clients et prospects vous chercheront avec votre nom, mais aussi parce que « mon beau cuir » peut être une requête clé tapée par les internautes, même ceux qui ne connaissent pas votre boutique.

Concernant l’extension, faisons d’abord un bref tour d’horizon :

  • .net ⇒ extension générique n’indiquant pas le pays d’origine ;
  • .fr ⇒ extension générique pour la France (.ch pour la Suisse) ;
  • .com ⇒ extension énonçant l’aspect commercial de votre site ;
  • .org ⇒ extension généralement utilisée par les organismes à but non lucratif tels que les associations ;
  • etc.

Pour choisir votre extension, fiez-vous à la nature de votre activité :

  • Votre site est un blog pour les francophones ? Prenez .net !
  • Un blog uniquement pour les Français ? Choisissez .fr !
  • Vous créez un e-commerce ou une vitrine pour votre marque commerciale ? Optez pour .com !
  • Vous aidez votre association à se doter d’un site internet ? Utilisez .org !

2 – Choisissez votre hébergeur

Le choix de l’hébergeur se fait idéalement en fonction de l’origine géographique de vos visiteurs et clients. Pourquoi ? Parce que plus le data center est proche de vos visiteurs, plus rapide et globalement meilleur sera l’accès à votre site.

En Suisse, nous vous recommandons de travailler avec Infomaniak. C’est le meilleur hébergeur du pays, avec une charte écologique très complète. De plus, avoir un hébergeur local améliore également le référencement naturel. Si vous êtes en France et que vous souhaitez chantonner « cocorico » en faisant appel à un hébergeur français, sachez qu’il en existe de très fiables comme Ionos by 1 & 1 et OVH. (Notez que OVH a malheureusement subi un grave incendie sur son centre à Strasbourg en 2021)

À quoi sert un hébergeur ? Le nom est évocateur, l’hébergeur est celui (une entreprise le plus souvent) qui accueille les données de votre site et permet la venue d’internautes. Les entreprises prestataires de ce service offrent de nombreux autres avantages : sécurisation, messagerie électronique, sauvegarde de la base de données, etc.

3 – Choisissez un CMS pour créer facilement votre site

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un CMS ? Cet acronyme signifie Content Management System, autrement dit Système de Gestion de Contenu. C’est un logiciel en ligne qui permet de gérer facilement l’apparence de son site, mais aussi de son contenu sans pour autant connaître les langages en développement web.

Il existe différents CMS, parmi les plus populaires il y a :

  • WordPress ;
  • PrestaShop ;
  • Joomla ;
  • Drupal ;
  • etc.

Le gestionnaire de contenu le plus répandu est sans conteste WordPress (près de 60 % de part de marché des CMS). Essentiellement connu pour et par les créateurs de blog, il possède un module réputé pour la création d’e-commerce : WooCommerce.

L’un des gros avantages de ce CMS est la présence à profusion de modules (extensions ou plug-in) complémentaires et souvent gratuits permettant de personnaliser finement votre site internet.

4 – Ajoutez les options de sécurité c’est déjà optimiser votre site

securiser son site internet

Un peu plus haut, nous vous disions que les hébergeurs proposaient des services complémentaires. Parmi ceux-ci, le service rendu presque obligatoire pour lequel vous devez opter est le chiffrement SSL de votre site web.

SSL signifie Secure Sockets Layer, autrement dit couche de sockets sécurisés. Il est le protocole communément utilisé pour chiffrer (crypter) et certifier de l’authenticité des données partagées. Dans votre navigateur internet, il est symbolisé par le cadenas positionné à gauche de l’adressage du site. C’est la sécurité préconisée pour toutes transactions financières (achats, banque…).

Google a ajouté la sécurisation SSL dans sa liste des points de contrôle pour le référencement sur son moteur de recherche. Il est donc très important !

Optimiser son site pour un meilleur référencement en 3 étapes

Vous avez choisi votre nom de domaine, votre hébergeur et votre logiciel de création et de gestion de contenu. Bref, votre site est créé, il ne vous reste plus qu’à le remplir !

Nous vous livrons un secret : il est inutile d’encombrer votre site de plein d’articles à vendre ou à lire sans prendre certaines précautions. Imaginez que vous êtes propriétaire d’un magasin de vêtements : proposerez-vous tous les vêtements qui vous tombent entre les mains ou ferez-vous un tri sélectif ? Ce tri a pour objectif de faire correspondre vos rayons à l’image que vous voulez donner, n’est-ce pas ? Il permet aussi d’attirer une clientèle cible. Même les grandes enseignes généralistes telles que Kiabi ciblent leur clientèle, notamment grâce au prix moyen de leurs articles.

Le contenu de votre site doit donc correspondre aux internautes que vous ciblez. Comment faire cela ? Voici 3 étapes pour réussir la création de votre contenu et son référencement.

1- Effectuez votre recherche sémantique grâce à des outils gratuits

En quoi la recherche sémantique peut-elle aider à la création et au référencement de votre site internet ? À cela, nous répondrons « univers ». Si votre site propose des jouets pour bébé, vous n’allez pas parler d’électroménager.

Les mots que vous choisirez tourneront autour des jouets pour bébé, par exemple : bas âge, petite enfance, jeux, jouets, éveil, jouets d’éveil, découverte, aventure, jouets de bain, etc. Ces mots peuvent être utilisés pour devenir vos requêtes clés (mots clés).

Le premier outil gratuit que vous pouvez utiliser pour participer au bon référencement de votre site est donc votre cerveau ! D’autres outils gratuits peuvent être mis à contribution pour trouver ces requêtes clés, notamment Google et ses recherches associées en bas de page.

Ensuite, vous aurez besoin de déterminer la pertinence des mots clés, à savoir le volume de recherche versus la concurrence. Et bien oui, vous n’êtes pas le seul à parler de jouets pour bébé ! Pour cela, vous pouvez utiliser la version gratuite de Ubersuggest par exemple.

Comment ranger tout cela ? Utilisez un tableur gratuit tel que Google Sheets ou LibreOffice Calc.

Vous avez votre champ sémantique global pour votre site, maintenant vous pouvez effectuer le même travail, en entrant plus dans le détail, pour chaque page et chaque article.

2 – Publiez vos pages optimisées SEO à partir de votre CMS

SEO

Vos pages et vos articles doivent être optimisés SEO. La rédaction pour le Web est un métier à part. Mais voici ce que vous devez faire en quelques mots : structurez correctement, utilisez votre champ sémantique autour du mot clé, écrivez avec clarté, sans fautes.

Votre CMS propose une interface permettant de facilement ajouter du contenu à votre site. Veillez à bien renseigner votre <title> ainsi que la description de votre page. Certains CMS permettent l’ajout d’extensions pratiques et avantageuses vous aidant à faire cela.

C’est le cas avec WordPress sur lequel vous pouvez installer le plug-in Yoast SEO. Sa version gratuite est déjà très utile et vous donnera quelques conseils pour optimiser votre page pour un meilleur référencement.

3 – Suivez la progression de votre trafic

Les meilleurs outils pour suivre la progression de votre trafic sont gratuits : Google Analytics (GA) et Search Console (SC) de Google. Pour résumer, GA vous donnera la tendance globale, les origines des visites, les informations générales sur vos visiteurs, etc. SC, quant à elle, vous offrira une mine d’informations sur vos pages et leur positionnement sur les mots clés. Bien d’autres choses sont possibles avec ces outils.

Il existe un autre outil qui mérite d’être mentionné, en l’occurrence si vous utilisez WordPress, c’est l’extension Jetpack. Celle-ci vous permet de rapidement suivre l’évolution du trafic de votre site et elle est gratuite.

 

Dans les grandes lignes, la création et le référencement d’un site internet, ce n’est pas si compliqué. Ce sont les détails qui rendent la tâche difficile, et aujourd’hui plus qu’auparavant il est crucial de donner de l’importance aux détails. Même si la création d’un site web a largement été simplifiée grâce aux CMS, en produire un alliant beauté, ergonomie et expérience utilisateur c’est un autre niveau. C’est pourquoi les métiers du web continuent de foisonner.

Il en est de même pour le contenu. Sa création ne doit plus être prise à la légère comme cela était encore possible il y a 10 ou 15 ans. Le contenu doit être qualitatif et répondre aux besoins des internautes pour espérer un bon classement dans les SERP (pages de résultats de recherche). Car avoir un beau site bien fait n’est pas grand-chose sans une bonne visibilité.

Maintenant que vous en savez davantage sur le processus de création d’un site web et son référencement, êtes-vous toujours prêt à partir à l’aventure seul ou préférez-vous être accompagné ?

Nicolas HEROLE

 

 

Édité par Nicole

Chez les Wilds, c'est la plume bien affutée, mais aussi l'éditrice de nos contributeurs.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez votre e-book gratuit!

Recevez votre e-book gratuit!

"Les 9 piliers d'un site qui attire du trafic", pour tout savoir sur :

- les éléments vitaux à intégrer ;

- le choix d'une identité visuelle ;

- les clés du référencement.

 

Super ! Votre e-book est en route vers votre boîte mail ! Pensez à vérifier dans vos spams, certains filtres sont parfois un peu sensibles. Si vous utilisez Gmail, vérifiez dans l'onglet "Promotions". Bonne lecture !